Comment choisir scie circulaire plongeante ?

Vous avez pris une décision, celle d’acheter un nouvel outil pour que vos ateliers de bricolage soient beaucoup plus simples et pratiques. La scie circulaire représente sans doute le haut de gamme puisqu’elle est idéale pour des découpes nettes et sans danger, ce qui n’est pas le cas avec d’autres appareils. Nous vous proposons quelques astuces pour choisir la meilleure référence.

Les caractéristiques les plus importantes

Il est important de préciser que le prix d’un tel appareil peut varier en fonction des caractéristiques et de l’enseigne. Il faut donc compter moins de 100 euros pour l’entrée de gamme contre plusieurs centaines d’euros pour les versions les plus robustes. Pour réussir à départager toutes les références, nous vous proposons un guide simple pour apprendre comment choisir scie circulaire plongeante même si vous êtes un débutant. Focalisez-vous sur certains critères :

  • La puissance, car elle vous permet de savoir si votre scie pourra découper des matériaux durs.
  • La profondeur de la coupe est indispensable pour les tasseaux en bois par exemple.
  • L’usage du fil peut être complexe par rapport à la batterie qui vous offre une véritable mobilité.
  • Une scie circulaire peut vous proposer un réglage pour les coupes de biais avec un angle de 0 à 45 degrés.
  • N’oubliez pas de regarder le profil de la lame, car elle s’adapte aux matériaux.
  • Votre usage est aussi primordial.

Avec ces informations, vous pouvez déjà cibler une scie circulaire et il est possible de peaufiner la recherche avec votre budget. Regardez les commentaires laissés par les consommateurs ainsi que le rapport qualité/prix.

Un choix différent en fonction de votre profil

Si vous êtes un débutant, vous avez besoin d’un outil capable de vous accompagner assez régulièrement dans tous les travaux. Choisissez donc un produit avec un rail de guidage, un variateur de vitesse, une profondeur minimum de 55 mm pour la coupe, une semelle inclinable et une puissance de 1200 Watts au minimum. Pour les utilisations très occasionnelles, la puissance peut être revue à la baisse. En ce qui concerne la marque, prenez une enseigne reconnue comme Bosch qu’elle soit destinée ou non au grand public. Pour la lame, ne faites pas l’impasse sur le carbure de tungstène.

Si vous avez une utilisation très intensive de cette scie circulaire plongeante, les critères sont pratiquement les mêmes, mais vous avez besoin d’une puissance de 1600 Watts, une lame en diamant et les marques professionnelles sont nettement recommandées. Vous aurez ainsi des références estampillées Makita, Festool ou encore Bosch.

Les produits sans fil sont très pratiques

Vous avez une nette préférence pour les produits qui fonctionnent avec une batterie, mais sachez que l’autonomie doit être élevée et vous constaterez que la puissance n’est pas forcément identique pour un prix similaire. Il faut également savoir que celles-ci ont une profondeur de coupe plus faible qui ne dépasse pas 55 mm, cela peut être problématique en fonction de vos ateliers.

Les modèles les plus courants proposent 18 V, mais les plus performants affichent 24 V. Ne négligez pas le poids, car la batterie peut rendre votre scie circulaire plongeante un peu plus lourde, ce qui est problématique pour une utilisation intensive au cours d’une journée. Nous vous conseillons d’acheter deux batteries pour effectuer un roulement, cela vous évite d’être en panne. Il est aussi préférable d’opter pour une batterie Li-ion, car elle restitue toute l’énergie sans aucune perte au niveau de l’efficacité.

Un produit sans fil peut aussi être proposé avec ou sans rail de guidage, le choix de vos besoins, mais sans cet accessoire, la scie circulaire plongeante n’est pas forcément révolutionnaire. Elle perd donc tout son sens, d’où l’intérêt de choisir une scie compatible avec tous les rails, cela facilite votre recherche.